Quels sont les placements à long terme

Vous savez déjà qu’un placement à long terme sera bien plus rentable qu’un placement à court terme, c’est un fait. Cependant, les placements à long terme possibles sont nombreux, et il peut devenir vite très compliqué de faire son choix au milieu de toutes ces opportunités. Bien sûr, pour faire le bon choix, il faudra tenir compte avant tout de vos objectifs, de vos besoins, de votre aversion au risque etc. Le capital que vous avez à placer sera également déterminant, certains placements n’étant accessibles qu’à partir d’une certaine somme. Une fois tous ces éléments déterminés avec le plus de précision possible, vous aurez encore plusieurs choix devant vous. Il vous restera alors à analyser ces différentes opportunités qui entrent dans vos critères, en fonction de leur rentabilité et de leur degré de risque. Pour vous aider dans cette démarche, voici les 6 meilleurs placements à long terme du moment.

L’immobilier ancien

L’immobilier ancien est une opportunité de placement/investissement de plus en plus intéressante, surtout depuis quelques mois. En effet, actuellement, les prix de l’immobilier neuf sont surévalués de près de 20%. Pour des raisons de plus-value donc, mieux vaut se tourner vers des biens anciens avec travaux. Si la fiscalité des revenus locatifs reste élevée, elle sera cependant compensée par le déficit foncier qui sera généré par les travaux de rénovation que vous devrez effectuer. Tout cela pourra être complété par le dispositif Pinel, qui vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur un logement ancien réhabilité pour atteindre les performances techniques d’un logement neuf (et aussi sur les logements neufs). Le dispositif Pinel qui était il n’y a pas si longtemps sur la sellette, a finalement été reconduit jusqu’en 2021. Attention toutefois, pour bénéficier de ce dispositif, le logement que vous achetez doit se situer dans une zone où il y a un déséquilibre important entre l’offre et la demande. Ces zones ont été délimitées par différents décrets, que vous pouvez consulter librement sur le site du gouvernement (Legifrance).

Les fonds en euros dynamiques

Dans le vaste monde de l’assurance vie, les fonds en euros dynamiques ont fait leur apparition il y a quelques années seulement. Et ces derniers ont le vent en poupe. En effet, ils fonctionnent sur un mécanisme appelé « mécanisme des coussins », qui allie habilement gestion du risque et optimisation de la rentabilité. Concrètement, votre capital y est réparti en deux catégories de placement : L’une est totalement sécurisée (défensive) tandis que l’autre est plus risquée (généralement, il s’agit d’actions en bourse) mais plus rentable. Cette seconde partie dite « dynamique » va permettre de gérer la rentabilité du fond, et de maintenir en même temps la garantie de votre capital (si les marchés baissent trop et mettent en danger votre capital, et que le fond défensif ne peut plus compenser les pertes générées, le fond dynamique pourra être vendu en intégralité).

Lire aussi   Comment gagner de l'argent avec le crédit entre particuliers

Ce système permet donc une gestion optimisée de votre assurance vie, ce qui permet à ces fonds d’afficher des performances élevées, qui tendent à augmenter en ce moment. Ainsi, si vous souhaitez opter pour une assurance vie pour votre placement, examinez de près les contrats proposant des fonds en euros dynamiques.

Les fonds en euros immobiliers

Et si au lieu d’un fonds en euros qui investit classiquement et majoritairement dans des obligations (sécurisées mais peu rentables) vous optiez pour un fonds en euros qui investit dans l’immobilier ? Les fonds en euros immobiliers investissent dans des actifs immobiliers très rentables, comme les SCPI ou des OPCI, en privilégiant celles qui sont spécialisées dans les biens immobiliers à fort rendement locatif, comme les locaux commerciaux par exemple.

Avec une assurance vie contenant un fonds « euro immobilier », vous pourrez profiter des bons côtés à la fois de l’immobilier et de l’assurance vie. En d’autres termes, vous profiterez des avantages fiscaux offerts par l’assurance vie tout en bénéficiant du dynamisme de l’immobilier d’entreprise. Par ailleurs, ce type de placement reste aussi peu risqué qu’un fonds classique tout en étant plus rentable, et ce pour une raison simple : Votre capital est garanti. Ainsi, de votre point de vue, le seul paramètre qui change est la rentabilité qui est plus élevée. Il serait dommage de ne pas intégrer ce type d’assurance vie dans votre portefeuille de placements.

Le PEE/PERCO

Le PEE (Plan Epargne Entreprise) et le PERCO (Plan Epargne Retraite Collaboratif) sont des produits de placement proposés dans certaines entreprises (généralement les grandes entreprises et les grands groupes). Ils sont très intéressants pour des placements sur le long terme, et ce pour plusieurs raisons. Si l’un est destiné à de l’épargne pure et l’autre à préparer votre retraite, ils fonctionnent globalement de la même manière. Seule la sortie du PERCO est différente, car elle pourra, si vous le souhaitez, se faire sous forme de rente. Sinon, les avantages fiscaux sont globalement les mêmes (exonération sur les plus-values principalement). Le rendement de ces plans d’épargnes dépendra ensuite des performances de l’entreprise, étant donné que l’argent est investi dans des titres de cette dernière. Vous pouvez y faire autant de versements libres que vous le souhaitez.

Lire aussi   Quels sont les placement financiers qui rapportent le plus

Généralement, les salariés y placent leurs primes (intéressement, bénéfice etc.). L’autre grand avantage est que votre employeur peut y ajouter chaque année un abondement du montant de son choix. Le montant de l’abondement est donc aussi à prendre en compte avant de prendre votre décision. Sachez enfin que les sommes que vous versez sur votre PEE/PERCO seront bloquées pendant 5 ans, ce qui n’est en principe pas une contrainte quand on envisage un placement sur le long terme. Un retrait anticipé reste possible sous certaines conditions (achat immobilier, mariage, divorce, décès etc.).

Le PEA

Si vous êtes intéressé par les placements boursiers, alors le PEA reste le meilleur moyen de procéder. Le Plan Epargne en Actions permet d’investir dans des actions issues d’entreprises situées dans l’Union Européenne, en Norvège ou en Islande. Le plafond est à 150 000 euros. Concrètement, le PEA est constitué d’un compte titres et d’un compte espèces (le compte titre contient les titres, le compte espèce sert à faire transiter votre argent pour pouvoir acheter et revendre ces titres). Contrairement par exemple à une assurance vie, votre capital n’y sera pas garanti. Ce sera à vous de gérer votre prise de risque, en sachant que certains actifs très peu risqués comme certaines Sicav par exemple, sont éligibles au PEA. Les avantages du PEA se situent avant tout au niveau fiscal. Les dividendes et les plus-values sont exonérées d’impôt, à condition que vous réinvestissiez ces bénéfices dans votre PEA, et ce pour une durée d’au moins 8 ans. Dans le cas contraire, c’est-à-dire en cas de retrait anticipé, soit votre PEA sera clôturé et vos gains seront imposables (notamment s’il a moins de 5 ans), soit vous ne pourrez plus ensuite y effectuer de versement supplémentaire.

Lire aussi   Comment mieux gérer son argent

Au-delà de 8 années de détention, vous pouvez opter pour une sortie sous forme de rente. Il existe également une variante au PEA : Le PEA-PME. Il permet tout simplement d’investir dans les petites et moyennes entreprises. Il est également très intéressant, surtout en complément du PEA (si vous atteignez le plafond du PEA, par exemple). Le plafond du PEA-PME est de 75 000€, soit un plafond total de 225 000€ si vous cumulez PEA et PEA-PME.

Le PERP

Le PERP, ou Plan Epargne Retraite Populaire est ouvert à tous, mais peut devenir un placement à très long terme si vous êtes encore jeune. En effet, vos versements resteront bloqués jusqu’au jour de votre départ en retraite. Cependant, il s’avère très intéressant en termes de placement. Il n’y a aucun plafond ni pour les versements ni pour le montant total que vous souhaitez placer. Lors de la sortie du plan, vous pouvez opter pour une rente ou un versement total ou partiel de votre capital. Pour ce qui est des performances, le PERP fonctionne sur la base de fonds en euros et de multi-support, lui offrant les mêmes avantages de rentabilité qu’une assurance vie. Enfin, côté fiscal, les sommes versées sont déductibles à hauteur de 10% de votre revenu annuel net, dans la limite de 30 893€, ce qui est très intéressant surtout pour les contribuables fortement taxés.

Conclusion

Globalement, les placements à long terme les plus intéressants sont plus ou moins les mêmes depuis de nombreuses années. Il s’agit ni plus ni moins que de valeurs sures qui ont fait leurs preuves même en temps de crise. L’assurance vie, par exemple, est l’un des produits de placement préférés des Français. La diversité des contrats proposés permet quant à elle de satisfaire un grand nombre de besoins et d’objectifs financiers. L’immobilier est également l’un des meilleurs placements possibles à long terme, avec une variation en faveur de l’ancien ou du neuf en fonction de l’évaluation plus ou moins juste du marché au moment d’effectuer votre placement (en ce moment, c’est donc l’ancien qui est à privilégier). Enfin, pour les moins allergiques au risque, la bourse est celle qui affiche les taux de rendements les plus élevés sur les 30 dernières années, tout type de placement confondu.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *